Une vacance inoubliable - Sherry Herrera

Mon blogue

Une vacance inoubliable

Une vacance inoubliable - Sherry Herrera

Avant, ma tante m’avait permis de voyager dans les quatre coins du pays à chaque grande vacance. C’est là que j’ai acquis mon amour pour les voyages. Mon rêve, quand je n’étais qu’une petite fille, c’était qu’un jour, avec l’homme que j’allais aimer, on partirait tous les deux en vacances, seuls. Je l’ai rencontré, cet homme, quand j’étais à l’université. Je me disais que j’aurais enfin l’occasion de réaliser mon rêve de toujours, accompagner de cet homme. De plus, je recevais chaque mois, une bourse d’études et des subventions de mes parents, une somme bien assez pour nous offrir un voyage à deux. Mon seul problème, était la façon dont j’allais l’annoncer à mes parents, car dans ma famille, les relations étaient strictes, et moi et mon copain, n’avions rien d’officiel. Évidemment, ils étaient au courant que je sortais avec Franck, mais je savais à l’époque qu’ils n’allaient pas accepter que je parte seul avec un homme. Après de longues conversations au téléphone, j’ai fini par les convaincre. J’ai aussitôt accouru chez Franck pour lui annoncer la nouvelle : « On va partir chéri, fais tes bagages avant que mes parents ne changent d’avis ». Et illico, nous sommes partis le lendemain matin. Je me souviens du jour et de mon ravissement, comme si c’était hier. Sur la route, il contemplait le paysage d’un air heureux, tandis que moi, j’avais hâte d’arriver. J’imaginais déjà notre séjour avec des plans bien précis dans ma tête. Enfin arrivés, il était 20h, nous étions fatigués de ce trajet en autobus, mais très contents. On a pris une bonne douche et au lit, car une grosse journée nous attendait. Le lendemain, on n’était pas prêts de se lever avant 9h. Après une douche, place au déjeuner, et hop, on a commencé par une balade en ville. La fraîcheur de la côte était vraiment différente, on était trop habitué à la routine du centre-ville. Tout semblait paisible et les gens étaient très accueillants. La ville était bien calme l’après-midi, mais la nuit, les rues étaient pleines de monde, et c’était la fête un peu partout. On admirait la mer et la lumière du port en buvant quelques bières, et en dégustant des brochettes de fruit de mer, une spécialité locale. On était même devenu ami avec la propriétaire du restaurant où on mangeait chaque soir. Je me souviens d’elle, car c’était une belle femme avec une tache brune sur la peau. Le troisième jour, nous sommes allés sur la plage à quelques kilomètres du centre-ville, une baignade bien méritée. Ces vacances, ce n’était que pour 4 jours, mais ce fut une vacance remplie de bons souvenirs. Aujourd’hui, à l’occasion de notre anniversaire de mariage, on a organisé de nouvelles vacances dans cette belle ville au bord de la mer.