S’organiser ou tout perdre ? - Sherry Herrera

Mon blogue

S’organiser ou tout perdre ?

Il y a des gens vraiment désorganisés dans la vie. J’ai été malheureusement élevé au sein d’une famille qui n’avait pas vraiment le sens de l’organisation. 

Mon père étant bipolaire, on était souvent en train de déménager. Il achetait des trucs dispendieux, et ensuite, incapable de les payer, on devait déguerpir très rapidement. Faisant des coups d’argent, parfois, la vie était clinquante et le champagne coulait à flots. D’autres fois, on avait de la difficulté à manger. Combien de fois n’ai-je pas eues d’électricité. Combien de fois j’ai eu froid et peur! 

Mon père était, et est encore un homme fabuleux, mais sa maladie mentale a ruiné une bonne partie de notre enfance. Combien de fois ai-je vu des huissiers, ou encore, un Syndic de faillite St-Jean-sur-Richelieu frapper à la porte de notre maison. 

Un jour, ma mère s’est lassée, et elle l’a quitté. Elle a enfin cessé de le suivre dans sa descente aux enfers. Suite à tout cela, mon père a sombré dans une profonde dépression, et a décidé d’aller chercher de l’aide, pour de vrai. Maintenant, il va mieux. 

Bref, les quinze premières années de ma vie ont ressemblé à ça. Un mélange de journées cauchemardesques, ou encore, elles étaient tellement lumineuses, que les meilleures lunettes soleil ne pouvaient pas faire le poids, tant c’était plein de soleil et de plaisir.

Maintenant, après avoir vécu dans ce désordre, je suis à la recherche d’une chose évidente : la stabilité. C’est ce que je m’offre avec mon amoureux et nos futurs enfants. Je ne veux pas qu’ils s’inquiètent une seule seconde.

Et vous, de votre côté, avez-vous déjà manqué d’argent avec votre famille quand vous étiez jeune. Comment vos parents ont-ils géré leur portefeuille ? Est-ce que vos parents se sont organisés avant de tout perdre ? Comme c’est un sujet délicat, ça fait parfois du bien de partager et d’en parler. 

Mais bon, je comprendrai que vous préférez ne pas raviver une plaie ouverte.