L’anniversaire de Julie - Sherry Herrera

Mon blogue

L’anniversaire de Julie

L’anniversaire de Julie - Sherry Herrera

Nous étions trois filles inséparables depuis le collège : Julie, Michèle et moi. Nous sommes toujours restées en contact après que chacune ait fondé sa propre famille, à l’exception de Julie. Cependant, elle avait de beaux atouts pour séduire les hommes. Quand nous fréquentions la même université, elle était de nature réservée et timide, qui l’empêchait souvent de s’amuser avec nous. En effet, la complicité entre nous semblait même en pâtir à cause d’elle, car elle trouvait toujours un prétexte pour décliner nos invitations avec les garçons. Je me souviens justement de son attitude durant le mariage de Michèle. En fait, elle restait dans son coin, alors que nous enflammions la piste de danse. Ainsi, Michèle avait eu l’idée d’organiser chez elle, une soirée karaoké, quelques semaines après sa lune de miel. J’étais enthousiaste à cette idée. La mystérieuse Julie faisait toujours son cinéma habituel, en cherchant des excuses pour ne pas venir. Aussi, nous lui avions proposé de fêter ensemble, et comme il se doit, ses vingt-sept ans. Elle était plutôt réticente, surtout pour une soirée en discothèque, mais nous avons pu la convaincre. Comme mon jeune frère connaissait bien les clubs de la ville, on lui a dit de nous chercher le lieu idéal, et il n’a pas eu de mal à en trouver un qui nous convenait parfaitement. D’ailleurs, il se rendait souvent lui-même à cet endroit. À l'approche de son anniversaire, Julie semblait angoisser, car ça faisait longtemps qu’elle ne faisait plus une sortie entre filles. Le jour venu, elle avait tendance à rester de nouveau dans son coin, pendant que nous dansions. Nous avons alors mis à notre profit son comportement timide, et nous avons demandé à mon frère d’inviter ses amis à s’asseoir avec nous. Le malaise était palpable sur le visage de Julie, quand notre table fut remplie de monde. De plus, les animations étaient figées sur nous, ce qui dérangeait encore plus la « timide Julie ». Nous avons donc décidé d’enfoncer davantage le clou, en la laissant seule avec de jeunes garçons célibataires. Elle avait fini par nous rejoindre sur la piste de danse. De notre côté, nous faisions le nécessaire pour qu’elle se sente mieux. Ainsi, elle a commencé à prendre goût à la soirée, et a même fait quelques pas de danse. À l'arrivée de son gâteau d’anniversaire, l’émotion était à son comble, car elle nous a enfin raconté son complexe. Ainsi, elle nous confia qu’elle était gênée par la forme de son nez, et qu’elle avait même envisagé avoir recours à un spécialiste de médecine esthétique. Elle avait toujours l’impression que lorsqu’elle parle avec les hommes, ces derniers ne font que regarder son nez. Alors que bon nombre de jeunes célibataires l’avaient complimenté sur sa beauté. Bref, nous, ses amies et les amis de mon frère, l’avons rassuré concernant sa beauté. Alors, elle était plus confiante. Un mois plus tard, Julie a fini par sortir avec un homme. Un homme qu’elle a rencontré durant sa soirée d’anniversaire.